Découvrir les cafés littéraires historiques de Vienne

La capitale autrichienne, Vienne, est un véritable écrin de culture et d’histoire, connue non seulement pour ses opéras majestueux et ses palais impériaux mais aussi pour son amour inconditionnel du café. Véritables institutions, les cafés viennois sont des lieux où le temps semble s’arrêter, où les arts se mêlent à l’arôme du café fraîchement moulu et où chaque coin de rue révèle un pan de l’histoire. Ces établissements, bien plus que de simples endroits pour déguster une tasse de café, ont été des hauts lieux de rencontre pour les intellectuels, artistes et écrivains à travers les siècles. Plongez avec nous dans l’univers feutré et intellectuel des cafés littéraires historiques de Vienne, où chaque tasse de café est une porte ouverte sur le passé.

Les racines des cafés viennois

L’histoire des cafés viennois remonte au XVIIe siècle, lorsque les premiers établissements ouvrent leurs portes après que les sacs de café ont été laissés par les Ottomans suite au siège de la ville. La tradition du café à Vienne se développe rapidement, devenant un élément essentiel de la culture viennoise, où l’art de vivre est savouré à chaque gorgée. La ville, surnommée Wien par ses habitants, voit ses cafés se transformer en véritables salons publics où se côtoient penseurs et créateurs de toutes disciplines.

Avec le temps, ces établissements prendront une importance culturelle significative, devenant des centres de la vie sociale et intellectuelle de la ville. Les cafés littéraires en particulier, deviennent des espaces de liberté d’expression où les idées du siècle des Lumières sont débattues, où les œuvres littéraires sont lues et discutées, et où les mouvements artistiques du XXe siècle prennent racine.

Un voyage dans le temps des cafés historiques

Pour ressentir l’âme viennoise, il faut s’asseoir à l’une des tables d’un café historique. Parmi eux, le Café Central, ouvert en 1876, est un bijou d’architecture avec ses plafonds voûtés et ses colonnes élancées, où des figures telles que Sigmund Freud et Trotsky ont autrefois débattu. Le Café Hawelka, un autre incontournable, est une véritable capsule temporelle avec ses fauteuils usés et ses murs couverts de toiles d’artistes.

Un autre lieu emblématique est le Café Sperl, où l’on peut revivre l’atmosphère authentique du XIXe siècle et où Gustav Klimt aimait s’enfoncer dans les banquettes de velours. Le Café Landtmann, quant à lui, offre une élégance plus formelle et a été fréquenté par des personnalités historiques telles que l’empereur François-Joseph et Sigmund Freud.

La cérémonie du café à la viennoise

Le café à Vienne est bien plus qu’une boisson, c’est une cérémonie, un art. Le traditionnel café viennois – souvent une mélange, parfois un espresso – est typiquement servi avec un verre d’eau, signe d’hospitalité et de raffinement. La spécialité viennoise par excellence est sans doute le Café Sacher, servi à l’Hôtel Sacher, accompagné de sa célèbre tarte au chocolat. Ce rituel du café est complété par une touche de crème fouettée, appelée "Schlag", qui apporte onctuosité et douceur.

Au-delà du breuvage, ce sont les habitudes qui entourent le café qui font la singularité de l’expérience viennoise. Lire le quotidien, écrire ou simplement se laisser porter par l’effervescence intellectuelle des lieux sont des pratiques courantes. Le Café Prückel, avec son intérieur Art nouveau intact, ou encore le Café Museum, fréquenté par des artistes comme Egon Schiele, sont des endroits idéaux pour savourer un moment de détente créative.

Les cafés littéraires contemporains de vienne

La tradition des cafés littéraires n’est pas figée dans le temps. Aujourd’hui, de nouveaux cafés allient modernité et histoire, offrant des espaces où la nouvelle génération d’écrivains et penseurs viennois peut se réunir. Des visites guidées sont même proposées pour découvrir l’histoire littéraire de Vienne à travers ses meilleurs cafés.

Les marchés de Noël de Vienne sont aussi l’occasion de découvrir la richesse des cafés de la ville. Les visiteurs peuvent se réchauffer avec un café ou un vin chaud, tout en profitant de l’ambiance festive typique de la capitale autrichienne. Des lieux comme le Café Prückel continuent de proposer des lectures de poésie et des soirées littéraires, tandis que des institutions telles que le Café Hawelka restent des rendez-vous prisés des artistes et intellectuels.

Des adresses emblématiques pour un voyage inoubliable

En somme, Vienne est une mosaïque de cafés historiques et contemporains qui forment le cœur battant de sa culture. Des adresses comme la Maison Mozart ou le Bar Café de l’Hôtel Sacher sont des témoignages vivants de l’histoire et de la culture viennoise. Ces lieux, où l’on déguste un café accompagné d’une pâtisserie locale, offrent une expérience unique et authentique, reflets d’un passé littéraire et artistique riche.

Un voyage à Vienne ne serait pas complet sans la visite de ces cafés, où chaque mur, chaque tasse et chaque conversation résonnent de l’esprit des siècles passés. Les cafés viennois sont une invitation à faire une pause dans le temps, à s’imprégner de l’histoire, et à se laisser bercer par les échos des débats, des poésies et des arts qui ont façonné la ville.

Au terme de notre périple à travers les cafés littéraires historiques de Vienne, nous comprenons mieux pourquoi ces établissements sont bien plus que de simples points de restauration. Ils sont le reflet d’une ville qui a su préserver et célébrer sa passion pour le café, l’art et le débat intellectuel. Le café viennois est un symbole de convivialité, d’échange et de créativité qui traverse les âges. Alors, lorsque vous foulerez les pavés de cette ville élégante et chargée d’histoire, n’oubliez pas de vous arrêter dans un de ces cafés pour savourer une tasse de tradition viennoise, c’est là que bat le cœur de Vienne.

Copyright 2023. Tous Droits Réservés